Les livres que nous avons aimés

L'anomalie
L'anomalie

L'anomalie

roman

Hervé Le Tellier

Editions Gallimard

Prix Goncourt 2020

En juin 2021, un long-courrier débarque à New York après de fortes turbulences. A son bord se trouvent des centaines d'hommes et de femmes dont un tueur à gages, un chanteur nigérian, une brillante avocate et un écrivain confidentiel soudain devenu culte.

ISBN 978-2-07-289509-8

Prix : 20.00 €

 
 
 

Histoire du fils
Histoire du fils

Histoire du fils

Marie-Hélène Lafon

Editions Buchet-Chastel

Prix Renaudot 2020

André est élevé par Hélène, la soeur de sa mère Gabrielle. Cette dernière lui rend visite uniquement pendant les vacances d'été. Le père d'André est un éternel absent. Le fils abandonné comprend peu à peu la personnalité de cet homme séduisant mais égoïste et pétri d'arrogance.

ISBN 978-2-283-03280-0

Prix : 15.00 €

 
 
 

Diderot et la philosophie
Diderot et la philosophie

Diderot et la philosophie

dir. Jean-Christophe Bardout & Vincent Garraud

Société Diderot

La philosophie de Diderot penseur des Lumières, son matérialisme, ont fait l’objet d’études précises. Mais ici, sa pensée est envisagée dans son rapport à l’histoire de la philosophie. L’ouvrage explore le dialogue que Diderot entretient avec de grandes figures de la tradition philosophique comme avec ses contemporains, de Sénèque à Hume en passant par Bacon, Descartes, Leibniz, ou l’esthétique de son temps. Alors apparaît l’originalité paradoxale d’un matérialisme qui conserve à la métaphysique toute sa pertinence. Les meilleurs spécialistes s’attachent à décrire ce dialogue, nous éclairant ainsi sur la pensée de celui que l’on appelait « le philosophe », mais aussi en retour sur notre propre lecture de l’histoire de la philosophie.

ISBN 978-2-9543871-7-8

Prix : 33.00 €

 
 
 

Documents, 1929-1930
Documents, 1929-1930

Documents

doctrines, archéologie, beaux-arts, ethnographie : 1929-1930

Nouvelles Editions Place

Bien qu’ayant cessé de paraître après seulement 15 numéros (1929–1931) et qu'aucune institution ne possède de jeu complet, Documents est encore aujourd’hui légendaire. Inclassable, on la situe tantôt du côté de l’histoire de l’art et de l’archéologie, tantôt du côté des sciences humaines : Georges Bataille, Michel Leiris et Carl Einstein ont écrit près de la moitié des articles ; les autres contributeurs étaient des transfuges du surréalisme (Desnos, Vitrac, Queneau...), des membres du musée ethnographique du Trocadéro (Rivière, Schaeffner, Griaule...), de l’Institut d’ethnologie (Mauss, Rivet...), enfin des archéologues et des historiens de l’art de langue allemande, ouvrant ainsi, par l’entremise d’Einstein, le champ de Documents à une pensée transnationale.
Avec un montage iconoclaste, principe structurant de Documents, l’art contemporain et la photographie surréaliste y côtoient la statuaire sumérienne ou japonaise, les monnaies gauloises ou macédoniennes, les instruments de musique africains, les couvertures de romans populaires, les peintures rupestres, le jazz, le cinéma, les planches anatomiques du XVIIe siècle, le music-hall, les crânes-trophées,… sans occulter les « spectacles tragiques » de notre civilisation — abattoirs et autres cheminées d’usine.

L’angle de vue de Documents insistait tantôt sur les détails du corps humain, y compris sur son intérieur, tantôt sur ses artefacts, et visait à mettre en évidence la « multidimensionnalité » aussi bien de l’espèce que de l’expérience humaines. Son unité n’était certes pas remise en cause, mais l’accent était porté sur l’étude des différences, sur cet universel concret que constitue une culture donnée.

Documents préconisait l’abolition de toute hiérarchie en art et entre les oeuvres d’art et les artefacts ethnographiques, afin de  libérer les objets de la tyrannie ethnocentrée du goût et des beaux-arts, de la distinction entre « moderne » et « primitif », « haut » et « bas », art et artisanat. Contre le surréalisme, l’hégémonie des valeurs occidentales et l’esthétisation des artefacts non-européens, Documents développait un « réalisme agressif » : des documents et non des rêves, la « valeur d’usage » (Hollier) et non l’esthétique, le « bas matérialisme » et non le matérialisme dialectique, Sade et non Marx.

En offrant non pas une connaissance positive, mais un choc, un ébranlement, un « dérèglement de tous les sens » (Rimbaud) et de toutes les significations, afin d'abolir toute hiérarchie en art, Documents était « une machine de guerre contre les idées reçues » (Leiris) dont nous avons aujourd'hui plus que jamais besoin : une discipline indisciplinée, cette anthropologie au sens large que Bataille et les autres appelaient de leurs vœux. 

ISBN 978-2-37628-083-5

Prix : 179.00 €